| Cyrielle Poirot

12 questions les plus fréquentes sur le sommeil de bébé

Dans ce nouvel article de blog, je vous récapitule les questions qui me reviennent le plus souvent par mail et en mp sur les réseaux autour du sommeil de vos enfants.

Je me suis renseignée auprès d'une experte en sommeil infantile, pour vous partager ses précieuses astuces et vous aider à gérer le (grand) défi du sommeil de votre enfant.

1. Comment aider mon bébé de 12 mois à s'endormir sans l'allaiter?

L'allaitement est un lien profond entre une mère et son bébé, mais il est crucial d'apprendre à votre enfant à s'endormir sans cette dépendance. Pour ce faire, vous pouvez commencer par créer une séparation entre l'allaitement et le coucher en intégrant une routine.

Cette routine pourrait inclure une histoire, une chanson douce, ou un câlin. La régularité de cette routine aidera votre bébé à reconnaître qu'il est temps de se coucher, même sans être allaité.

Mes conseils de maman:

  • Établir une routine de coucher.
  • Créer une séparation entre allaitement et sommeil.
  • Encourager d'autres formes de lien et de réconfort.

 

2. Mon enfant n'est pas à l'aise dans son nouveau lit cabane. Comment faire?

Le changement de lit peut être difficile pour certains enfants. Si votre enfant montre un intérêt pour un lit plus grand, c'est le bon moment pour effectuer le changement. Si votre enfant hésite, passez du temps avec lui à jouer près du lit, décorez-le avec lui, et encouragez-le à passer du temps dedans pendant la journée pour le familiariser.

Mes conseils de maman:

  • Rendre le lit attrayant pour votre enfant.
  • Passer du temps avec votre enfant dans le nouveau lit.
  • Encourager l'indépendance et sécurisez son environnement pour lui donner confiance.

3. Le bruit de la voisine perturbe le sommeil de mon bébé. Que faire?

Créez un environnement apaisant pour votre enfant. Pensez à introduire de la musique douce, des berceuses ou des sons apaisants pour aider votre enfant à s'endormir paisiblement.

Mes conseils de maman:

  • Utiliser des veilleuses à bruit blanc.
  • Masquer les sons perturbateurs avec une musique douce.
  • Essayer de dialoguer avec la voisine.

 

4. Mon bébé a tendance à mettre sa tête contre le matelas. Est-ce normal?

Il est naturel que les bébés bougent pendant leur sommeil. Toutefois, pour les bébés de moins de six mois, il est crucial de les coucher sur le dos pour prévenir les risques associés au syndrome de mort subite du nourrisson.

À mesure qu'ils grandissent, ils développeront la force nécessaire pour bouger la tête comme ils le souhaitent.

Encouragez également votre bébé à renforcer ses muscles cervicaux grâce à des petits jeux d'éveil courts.

Mes conseils de maman:

  • Coucher bébé sur le dos.
  • Surveiller sa position.
  • Encourager les petits jeux d'éveil pour renforcer les muscles.

5. Un lit cabane est-il approprié pour un enfant de 6 ans?

Absolument ! C'est le moment où les enfants adorent créer leur propre espace. Ils peuvent personnaliser et décorer le lit cabane à leur guise, laissant libre cours à leur imagination.

Mes conseils de maman:

  • Impliquer votre enfant dans le choix du lit cabane
  • Décorer le lit cabane avec lui
  • Jouez, lisez sur et autour du lit cabane pour qu'il se l'approprie

6. Mon enfant de 2 ans a un sommeil agité. Pourquoi?

Plusieurs facteurs peuvent perturber le sommeil d'un enfant, comme des changements dans sa routine quotidienne, l'acquisition de nouvelles compétences ou même une étape particulière de son développement: entrée à l'école, déménagement etc...

Mes conseils de maman:

  • Comprendre la cause.
  • Maintenir une routine.
  • Offrir un environnement apaisant en parlant à votre enfant: faites-le dessiner pour amorcer le dialogue.

7. Comment aider ma fille de 5 ans qui a du mal à s'endormir?

Examinez d'abord votre routine quotidienne. Assurez-vous qu'elle a une routine du soir apaisante et évitez les activités stimulantes avant l'heure du coucher. Comprendre la cause profonde est la première étape pour résoudre le problème.

Mes conseils de maman:

  • Établir une routine calme.
  • Éviter les stimulants et les écrans 2h avant l'heure du coucher.
  • Parler avec votre enfant de ses inquiétudes.

8. Mon enfant veut dormir dans mon lit. Que faire?

Il est essentiel d'apprendre à votre enfant à s'auto-apaiser. L'accompagner dans cette démarche et lui montrer qu'il peut s'endormir seul est la clé.

Mes conseils de maman:

  • Encourager l'autonomie.
  • Établir des limites.
  • Être patient et compréhensif.

9. Pourquoi mon enfant de 2 ans se lève-t-il si tôt?

C'est naturel pour un enfant de cet âge d'avoir un cycle de sommeil allant de 11h30 à 13h sur 24h. Le réveil entre 6h et 7h30 est typique à cet âge.

Mes conseils de maman:

  • Comprendre le cycle de sommeil.
  • Ajuster si possible le coucher.
  • Ayez des heures de coucher régulières autant la semaine que le week-end.

10. Mon enfant peut-il utiliser un oreiller?

Les enfants de moins de 12 mois n'en ont généralement pas besoin. Au-delà de cet âge, vous pouvez introduire un oreiller adapté à la morphologie de votre enfant.

Assurez-vous qu'il soit de la bonne taille et hypoallergénique.

Mes conseils de maman:

  • Introduire après 12 mois.
  • Sélectionner la bonne taille.
  • Opter pour des matériaux sûrs et du made in France.

11. Mon enfant fait des cauchemars. Comment l'aider?

Il peut être utile de discuter avec lui de ses rêves et de comprendre ce qui pourrait les provoquer. Une routine du coucher réconfortante est la clé. Proposez-lui également une veilleuse douce ou un nouveau doudou. 

L'experte du sommeil avec qui j'ai échangé, propose également de dessiner les monstres des cauchemars et d'accrocher le dessin sur la porte de la chambre pour donner l'impression à l'enfant de leur faire peur à son tour.

Mes conseils de maman:

  • Communication ouverte.
  • Routine réconfortante.
  • Utilisation d'une veilleuse pour la sécurité.

 

Après avoir partagé ces conseils et recommandations, j'espère sincèrement vous avoir aidés dans vos démarches pour assurer un sommeil sain et réparateur à votre enfant.

Chaque enfant est unique et ses besoins peuvent varier, mais avec de la patience, de l'attention et une approche bienveillante, vous trouverez le chemin qui convient le mieux à votre famille.

N'oubliez pas que votre intuition parentale est précieuse. Je vous souhaite tout le meilleur dans cette aventure qu'est la parentalité!

Cyrielle

Cet article vous a plu? Vous avez une question ou souhaitez partager votre expérience?

Laissez un commentaire!